Le calmar géant (Dosidicus gigas)


C’est la nouvelle vedette des côtes du Pacifique-Est, le long des côtes d’Amérique du Sud. Il a même un petit nom gracieux, «la pota», donné par les pêcheurs péruviens. Pourtant, il s’agit de ce que d’aucuns appellent «l’ogre du Pacifique». Dosidicus gigas est un calmar géant qui peut atteindre 4 mètres de long et peser jusqu’à 50 kg.

Cet encornet géant, aussi parfois appelé «diable des profondeurs» ou «calmar de Humboldt» est un excellent nageur (certains spécimens atteignent les 25 km/h) et, surtout, il est très vorace.

C’est l’omnivore type des océans. Et c’est l’une des raisons de son incroyable développement.

Il s’est récemment rapproché des côtes tout en augmentant sa zone de prédation: il était très rarement près de la surface il y a cinquante ans, mais on le trouve maintenant de la surface à 2 000 mètres de profondeur.

L’ogre bénéficie d’autres avantages. Par exemple, la surpêche fait que les prédateurs naturels des «bébés» calmars diminuent, faisant grimper leur espérance de vie. Ou encore que leur cycle de vie, en moyenne de un an et demi, allié à un métabolisme rapide de leurs énormes repas, favorise leur épanouissement.

Il semble que l’«ogre du Pacifique» ait encore de beaux jours devant lui.

Source : Le Figaro du 22/11/2011

Scroll To Top