La seiche


La seiche possède un corps de forme ovale recouvert d’une peau qui peut changer brusquement de couleur sous l’action de leur cerveau très évolué. Ce céphalopode est doté d’une coquille interne sous la peau du dos (célèbre os de seiche). La seiche a une nageoire tout le long de son corps. Sa grosse tête porte deux yeux latéraux et cache une bouche pourvue d’un bec à deux mandibules, semblables à celles d’un bec de perroquet. Autour de la bouche de la seiche naissent 10 tentacules porteurs de ventouses plus ou moins volumineuses.

La seiche évolue parfois dans la roche mais il est fréquent qu’elle s’enfouisse à moitié dans le sédiment sur des fonds sableux, vaseux ou garnis d’algues. La seiche a un mode de chasse redoutable : jets d’encres pour aveugler la proie, saisissement avec les deux longs tentacules, injection d’un venin puis déchiquetage par ses mâchoires cornées.

On la débusque dans les zones portuaires, les quais, les digues rocheuses, surtout près des éclairages la nuit entre la surface et la mi-profondeur, souvent pêchée entre 6 et 30 m de profondeur.

  • Sepia officinalis pêchée au large du Maroc
  • Sepia pharaonis pêchée dans l’océan indien
Scroll To Top