Le poulpe (Octopus vulgaris)


Le poulpe commun se rencontre dans les eaux tempérées et tropicales du monde entier. Il abonde tout particulièrement en Méditerranée et en Atlantique Nord-Est de la Manche au Sénégal en passant par les îles des Açores, des Canaries et du Cap Vert. En France métropolitaine, il est présent sur tout le bassin méditerranéen et sur toute la façade atlantique.

Le poulpe est un animal solitaire sauf au moment de la reproduction, qui survient à l’âge d’un an à un an et demi.

Après l’accouplement, la femelle dépose plusieurs centaines de milliers d’œufs au plafond d’un rocher. Elle veille sur l’incubation sans quitter ses œufs. Elle vit donc sur ses réserves et meurt d’épuisement.

A l’aide de ses bras, le poulpe fouille les anfractuosités rocheuses. Il détecte ses proies grâce à des récepteurs tactiles et chimiques.

Le poulpe adulte se nourrit également de poissons plats, d’escargots de mer et de bivalves (huître, moule…). Il sort de son repaire à la tombée de la nuit pour chasser. Il se déplace sur le fond en « marchant » à l’aide de ses bras. Il peut également nager, propulsé par un jet d’eau, lorsqu’il veut fuir par exemple.

Scroll To Top